Winter Charm Mittens

Il parait qu’aujourd’hui est le dernier jour de la « semaine du jacquard ». Alors après mon pull Lighthouse la semaine dernière qui était légèrement en avance dans cette thématique, c’est l’occasion de vous présenter les moufles « Winter Charm » de Riihivilla.

Lire la suite de « Winter Charm Mittens »

Publicités

Lighthouse Pullover

Pour bien commencer cette nouvelle année, je vous retrouve aujourd’hui pour vous présenter ce joli pull en jacquard: le Lighthouse Pullover de Carrie Bostick Hoge.

En 2015, j’avais dans mes résolutions de me tricoter un pull type Lopi (= un pull islandais avec un empiècement en jacquard autour du col). Mais ma liste d’envies tricot étant en constante évolution, je n’avais jamais trouvé le temps jusque-là. Cette envie de pull me trottait toujours dans la tête, puisque je vous en parlais encore en début d’année dernière. Et c’est maintenant chose faite. Il aura été mon premier « gros » projet tricot de 2017… Mais aussi le dernier puisque je l’ai terminé mi décembre, juste avant les vacances.
Lire la suite de « Lighthouse Pullover »

Heart Mittens

IMG_0895

Voilà un autre de mes cadeaux de Noël légèrement différés. Destiné à ma mamounette celui-là, j’ai quand même réussi à l’offrir avec « seulement » un mois de retard (contrairement aux chaussettes de ma soeur qu’elle a attendu jusqu’au week-end dernier!).

J’avais envie de lui tricoter des moufles et comme je savais qu’elle avait repéré ce modèle dans la sélection que j’avais partagé ici il y a quelques temps, il ne me restait plus qu’à trouver les couleurs adéquates.

Ce modèle, c’est les Heart Mittens de Ansku (encore un joli modèle disponible gratuitement sur Ravelry). Tricotées en 4.5mm avec de la Merino 120 de Lang (100% mérinos comme son nom l’indique): 42g de coloris blanc (34.0001) pour la couleur principale et 28g de coloris beige (24.0096 – qu’il me restait de mon Zig Zag Wings) pour la couleur contrastante. J’aime beaucoup le rendu avec cette laine toute douce: le motif jacquard qui est vraiment joli mais aussi les côtes qui alternent les deux couleurs, je trouve ça top!

A la base j’avais tricoté la première version en 4mm. Mais (et c’est là que l’on comprend tout l’avantage de n’en avoir finie qu’une seule à temps pour Noël!) comme elle était légèrement trop petite pour les mains de ma mamounette, j’ai recommencé avec la taille au-dessus. Et là, c’était pile poil ce qu’il fallait.

Il ne me manquait plus que des photos pour vous les montrer! On a remédié à ça ce week-end et Libertad était ravie de prendre la pause ;)

Mon avis sur ce patron? Ce modèle est superbe, je suis totalement convaincue du rendu. Par contre je ne le trouve pas très adapté pour les débutantes: les explications sont vraiment succinctes, elles sont résumées en diagrammes et il n’y a aucunes indications sur comment monter le pouce par exemple. Et comme au moment où je les ai commencées je n’avais encore jamais tricoté de moufles, j’ai dû faire quelques recherches avant d’être sûre de mon coup. Alors voilà quelques conseils pour ce fameux pouce:

Mise en attente des mailles: au rang indiqué (ici, le rang 19), placer les 9 mailles en attente. Continuer le rang en montant le même nombre de mailles avant de poursuivre de tricoter les mailles suivantes. Pour le montage, j’ai suivi le diagramme en alternant les couleurs comme indiqué pour le rang 19 au niveau du pouce.

– Base du pouce: reprendre les mailles en attente et relever 11 mailles: 9 en face, et une à chaque extrémité pour éviter d’avoir des trous sur les côtés lorsque l’on va tricoter en rond (et ces deux-là je les ai tricotées torses). Puis suivre le diagramme.

Un dernier petit conseil: pour le pouce toujours, si on sert trop les fils ils vont se tendre à l’intérieur (surtout quand il faut tricoter plusieurs mailles de suite de la même couleur). A ma première tentative, ce n’était même pas possible d’y rentrer un pouce tellement les fils se croisaient! Pour éviter ça, j’ai croisé les fils régulièrement (toutes les 2 mailles pour le pouce, toutes les 4 mailles environ pour le reste de la moufle) pour « faire suivre » le deuxième fil et éviter qu’il se tende. Ce qui permet aussi d’éviter de se prendre les doigts dans les fils lorsque l’on enfile la moufle.

Je ne sais pas si mes explications sont très claires, mais si vous avez des questions, n’hésitez pas à m’envoyer un petit message!