Gérard

Je vous retrouve en ce début de mois de novembre pour un peu de couture. Et pas des moindres, puisque bien que ce patron ne soit pas du tout une nouveauté, il est de loin mon plus gros projet couture… Voilà donc à l’honneur aujourd’hui le manteau Gérard de République du Chiffon (RDC).

J’avais flashé sur ce joli manteau boyfriend dès la sortie du patron il y a plusieurs années déjà, en rêvant devant les versions plus jolies les unes que les autres, sans oser me lancer. Ce projet me paraissait beaucoup trop ambitieux pour moi et j’avais un peu peur du résultat sur ma petite taille. Et puis fin 2016, RDC a sorti une nouvelle version de patron pochette qui avec un nouveau style de poches mais surtout en incluant 3 longueurs de corps et de manches… Dont une stature « moins de 1m60 ». Et là, je n’ai pas hésité une seconde, dès sa sortie je l’ai commandé et après des heures à chercher mon bonheur sur les boutiques en ligne de tissus, j’avais tout en main fin décembre 2016 pour me coudre ce beau manteau. Sauf que fin décembre 2016 justement, notre petit loup a également débarqué dans nos vies et mes envies coutures se sont retrouvées au dernier plan. Gérard est donc un projet de longue haleine que je suis très heureuse de pouvoir enfin partager avec vous aujourd’hui…

Réalisation

Côté tissus, je voulais un lainage qui ne soit pas uni, avec des motifs blancs et noirs. J’ai craqué pour 2m75 de ce joli lainage labyrinthe noir et écru de chez Cousette (qui 2 ans après n’est évidemment plus en vente). Avec un petit morceau de lainage noir de chez Toto (un reste de mon dernier short Châtaigne cousu l’hiver dernier et que je ne vous ai encore jamais montré… et ce n’est pas prêt d’arriver vu que je ne rentre absolument plus dedans en ce moment!!) pour faire un joli dessus de col contrastant.Pour la doublure, je voulais quelque chose de simple pour ne pas faire trop chargé pour aller avec ce motif géométrique (même si ok, on ne la voit pas au final…) et surtout, je voulais du coton. Je ne suis pas très fan des doublures en satin que je ne trouve pas toujours très agréable à porter. Et c’est aussi chez Cousette que j’ai trouvé mon bonheur: 2m de voile de coton canard.

J’ai d’abord commencé par faire une toile de la doublure (dans une vieille taie de traversin…) au printemps 2017. Selon les mensurations du modèle et mes mensurations de l’époque, j’étais entre la taille S et la taille M. Alors j’ai choisi la taille M, pensant bêtement que la taille S risquait d’être trop serrée aux manches. Mon semblant de toile me semblait OK, donc je suis restée sur cette taille M, en suivant la stature « moins de 1m60 ». Je l’ai de nouveau laissé en suspens quelques mois, la couture et la vie de jeune maman n’étant pas toujours évidentes à gérer… Et puis j’ai profité des vacances de Noël 2017 chez mes parents pour décalquer le patron et découper le tissu avec ma mamounette pendant les siestes du petit loup. Je me rends compte que depuis l’arrivée de Robin, on profite souvent toutes les deux de nos longs week-ends ou semaines de vacances ensemble pour papoter couture, planifier des projets et les commencer. C’est un sacré coup de pouce quand on a peu de temps et c’est ultra motivant je trouve. Alors merci Mamoune ;)

J’ai ensuite cousu étape par étape ce joli manteau entre janvier et mars 2018. Et ça a été relativement long. Plus de 20 picèes si on compte la doublure, beaucoup de techniques que je n’avais encore jamais abordées: la doublure, les poches paysannes, le montage du col… Pour la plupart des étapes, j’ai suivi les pas à pas de la veste Michelle et de la veste Françoise (pour les poches paysannes) sur le blog de République du Chiffon. Sans ça, je ne m’en serai jamais sortie avec les explications que j’ai trouvé assez succinctes… Il faut dire que le niveau du manteau est classé 4/4, donc je me suis peut-être attaqué à gros par rapport à mon niveau.

Heureusement, mes 2m75 de lainage me laissaient une bonne marge de manoeuvre étant donné que j’ai cousu la plus petite stature. Et ça a été vraiment utile car ce tissu est assez sensible et j’ai réussi à le faire fondre en repassant les poches paysannes… J’ai donc du recouper le devant gauche et recommencer les fameuses poches pour rattraper cette boulette.

Et puis fin mars, je l’ai terminé. Et là… gros mélange entre l’euphorie d’avoir enfin fini un si gros projet qui me faisait complètement peur et que j’avais enfin vaincu, et la déception de me rendre compte que je m’étais complètement plantée de taille… Comme vous pouvez le voir ci-dessous !

Je l’ai alors laissé en suspens, il n’a rapidement plus été de saison de toute façon. Et puis fin août, j’ai attaqué les cours de couture. 2h tous les lundis soirs, rien que pour moi et la couture… Ce qui me permet surtout de coudre régulièrement. Parce que sinon, je ne trouve quasiment jamais le temps de m’y mettre à la maison, le soir la fatigue l’emporte et je préfère clairement tricoter dans le canapé. Bref, pour en revenir au manteau, mon premier objectif lors de ces cours était de demander conseil à la prof de m’aider à le modifier. Et ça a été plus simple que prévu: elle m’a fait découdre la doublure au niveau des manches et du bas du manteau, retourner le manteau sur l’envers, découdre la couture au niveau des épaules et puis les remonter d’environ 3 cm (pour le lainage et pour a doublure). Et ça a suffit pour que les épaules tombent mieux et que la longueur des manches devienne pile à la bonne longueur.

Il ne me manquait plus que les boutons et les boutonnières que j’ai ajouté ce week-end, mais j’avais déjà commencé à le porter sans. A noter d’ailleurs que l’emplacement des boutons a été oublié sur le patron… Je les ai donc placés face au haut et au bas de la poche.

Modifications

Epaules remontées de 3cm environ, comme expliqué plus haut.

Bilan

Mon Gérard est loin d’être parfait. J’ai eu beau le repasser plusieurs fois, avec et sans patte mouille, les plis ne sont encore tout à fait plats et je ne crois pas que j’arriverai à faire mieux. Le tissu avec le repassage a fait quelques peluches. Et mes coutures invisibles le long de la bordure du bas et des manches se voient légèrement par transparence…

Mais je suis quand même très contente du résultat, il est sûrement encore un poil trop large mais je le trouve relativement bien ajusté maintenant avec les épaules remontées comme ça et je l’aime beaucoup plus qu’avant de le retoucher. Je n’avais pas choisi un lainage très épais donc il ne sera sûrement pas assez chaud pour le plein hiver, mais j’ai déjà prévu une petite doudoune fine sans manches pour mettre dessous (coucou belle maman, merci pour le cadeau de Noël dernier!!) et il est aussi bien assez large pour être porté avec de gros pulls bien chauds. Et pour finir, le petit plus c’est qu’il est encore totalement compatible avec mon babybump de 5 mois…

Récapitulatif :

Patron: Manteau Gérard de République du Chiffon

Taille: M retouchée, stature « moins de 1m60 »

Tissus: 2m75 de lainage labyrinthe noir et écru de chez Cousette + environ 30cm de lainage noir de chez Toto pour le dessus de col (pièce n°12)

Doublure: 2m de voile de coton canard de chez Cousette

Boutons: 2 boutons noirs de 27 mm du stock familial

***

Publicités

8 commentaires sur « Gérard »

  1. Super canon. Beau travail. Il te va très bien. Toutes les photos sont très belles mais j’ai un faible pour celles où ton petit bout et toi faites des câlins. J’adore ton joli petit bidon.

  2. C’est une très belle histoire ce manteau !!! On sent qu’il t’a suivi dans pas mal de projets importants de ta vie, jusqu’à ce baby-bump !!! C’est génial que tu aies pu aller au bout de ce projet de couture et surtout qu’il te convienne complètement après ces reprises !!! Et il te va très très bien au final !!! Alors bravo !!!

  3. hola la !! mais j’avais loupé un passage me concernant ! merci clemouz d’avoir si bien tout lu.
    je confirme, c’est un plaisir de partager ces moments couture avec toi ma fille.
    vu qu’en tricot je n’ai jamais été plus loin qu’une écharpe au point mousse… il y a bien 40 ans ! lol
    bravo et continue , car ce gerard te va bien . il est a la fois chic et décontracte !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s